18 septembre 2011

Super mom (2)

Vous l'aurez compris en lisant le post d'hier, la pratique du mamanthlon tous les soirs n'est pas simple.
Depuis que je pratique, j'ai développé une admiration sans borne pour toutes les mères qui ont l'air de faire ça les doigts dans le nez (je veux dire par là sans jurer, sans transpirer, sans avoir de carottes dans les cheveux).
Pour moi, elles sont un peu devenues des super-héros. Pas rapide et assuré, le regard aux aguets qui surveille la montre, elles comptent mentalement les stations, tout en lisant lemonde.fr sur leur iphone, en restant calmes et sereines. Je les repère à 100 mètres. C'est comme si elles portaient une combinaison en latex, une grande cape et un "super mom" brodé sur le ventre.
J'aimerais avoir les mêmes supers pouvoirs. Mais je suis un peu comme Clark Kent au début de "Loïs et Clark", je ne sais pas encore vraiment comment les utiliser.

Récemment, alors que je racontais à une amie, qui court aussi le mamanthlon tous les soirs, que j'avais réussi à inviter des gens à dîner en semaine, à leur faire un truc pas trop dégueulasse et à gérer l'asticot en même temps, elle m'a répondu "tu es mon héroïne".
Là, j'ai eu une bouffée d'espoir. Je me suis dit que, peut-être, tout cela n'était qu'une question d'habitude et que bientôt, moi-aussi, j'aurais ma cape et ma combi de "super-mom".
 


Commentaires sur Super mom (2)

Nouveau commentaire